Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique

Avis
4,5/5 (8442 Avis Google)
Réserver
Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique comprennent le Musée Magritte, le Musée Old Masters, le Musée Wiertz et le Musée Meunier.

Les Musées Magritte et Old Masters sont localisés au Mont des Arts : le premier comprend la plus grande collection au monde du célèbre surréaliste belge ! Le second propose un voyage dans l'histoire de l'art, de Bruegel, Rubens, Jordaens aux chefs-d'oeuvre du XVIIIe siècle.
  • Train : Gare centrale • Métro : lignes 1 – 5 (station Parc ou Gare centrale) • Tram : lignes 92 – 94 (arrêt Royale) • Bus : lignes 27 – 38 – 71 – 95 (arrêt Royale) & lignes 29 – 63 – 65 – 66 (arrêt Parc ou Gare centrale) • Parkings Albertine (Rue des Sols & Place de la Justice) - Parking 2 Portes (Rue de Namur & Boulevard de Waterloo) - Parking Poelaert (Place Poelaert).
  • 1,5 Parc/Park
  • 92,93 Royale
  • Horaire

    21/02/2024 - 21/07/2024: * lundi: fermé * mardi, mercredi, jeudi et vendredi: de 10:00 à 17:00 * samedi et dimanche: de 11:00 à 18:00

  • Prix

    Groupe: 15,00 € - Seniors: 15,00 € - Jeunes: 10,00 € - Etudiants: 10,00 € - Normal: 18,00 €

TICKET FULL EXPERIENCE SURREALISM Visitez l’exposition IMAGINE ! 100 years of International Surrealism ET le Musée Magritte avec le nouveau ticket Full Experience Surrealism ! Pour un prix réduit, immergez-vous dans l’univers surréaliste grâce aux chefs d'œuvres de Magritte et prolongez votre expérience en visitant l’exposition IMAGINE! Prêt pour ce grand voyage poétique ? IMAGINE! 100 YEARS OF INTERNATIONAL SURREALISM Chaque musée partenaire accueille le noyau dur de l’exposition itinérante et le décline en mettant l'accent sur son propre patrimoine. À Bruxelles, la volonté des MRBAB est d’offrir une lecture élargie du surréalisme à travers une perspective symboliste, à travers plus de 130 œuvres d'art (peintures, œuvres sur papier mais aussi sculptures, objets, assemblages et photographies). IMAGINE! se concentre sur les liens, les similitudes, mais aussi les lignes de fractures, entre le surréalisme et son précurseur, le symbolisme. En effet, à partir de 1880, Bruxelles est un exceptionnel carrefour des arts et avant-gardes, qui se manifeste notamment par le biais les expositions du Groupe Les XX et La Libre Esthétique. Le symbolisme, incarné notamment par Rops, Spilliaert, Khnopff, Delville ou Minne, s’y développe et anticipe largement l'émergence du mouvement surréaliste. Quelques décennies plus tard, Bruxelles devient le foyer du surréalisme belge. Malgré la rupture culturelle provoquée par la Première Guerre mondiale, les anciens symbolistes et la jeunesse émergente ne sont pas fondamentalement étrangers l'un à l'autre. De janvier à juillet 2024, la Belgique assurera la présidence du Conseil de l'Union européenne. En raison du centenaire de la publication du “Manifeste du Surréalisme” (1924), de l'importance de ce mouvement pour la Belgique, de sa diffusion et de sa signification dans un contexte européen, 2024 est une année propice pour mettre le surréalisme à l'honneur. Avec l'exposition IMAGINE!, les MRBAB célèbrent le centenaire de la naissance du surréalisme en s’insérant dans un contexte européen optimal. Après Bruxelles et Paris, l'exposition continuera son parcours européen et international par la Hamburger Kunsthalle, puis à la Fundación Mapfré Madrid et s'achèvera au Philadelphia Museum of Art. Commissariat : - Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique : Francisca Vandepitte, Conservatrice de l'art moderne - Centre Pompidou, Musée national d'Art Moderne : Didier Ottinger, Directeur adjoint chargé de la programmation culturelle du Musée national d'Art moderne - Centre de création industrielle (MNAM/CCI) & Marie Sarré, Attachée de Conservation au Service des collections modernes En collaboration avec le Centre Pompidou (Paris), la Hamburger Kunsthalle, la Fundación Mapfré Madrid et le Philadelphia Museum of Art. Partenaires : Bozar, La Loterie Nationale, La Banque Transatlantique Belge, Le Soir, La Fédération Wallonie-Bruxelles, la Région de Bruxelles-Capitale, Visit Brussels, Become a Friend, Belspo, La Première et La Trois. La Brussels Card n'offre pas l'accès gratuit à cette exposition.

  • Horaire

    21/02/2024 - 21/07/2024: * lundi: fermé * mardi, mercredi, jeudi et vendredi: de 10:00 à 17:00 * samedi et dimanche: de 11:00 à 18:00

  • Prix

    Enfants: 0,00 € - Normal: 10,00 € - Demandeurs d'emploi: 3,00 € - Seniors: 8,00 €

Magritte·Folon est plus qu’une exposition : une rencontre onirique et un dialogue fécond noué entre deux imaginaires particuliers. En 1954, Jean-Michel Folon a 20 ans. Il découvre le Domaine enchanté, la série de peintures murales que Magritte vient de réaliser pour le casino de Knokke. C’est la révélation : « j’ai pensé : ‘On peut vraiment tout faire en peinture. Même inventer des mystères.’ Voilà ma rencontre avec l’art », écrit-il en 1999. Bien que les deux artistes ne se soient jamais rencontrés, les connexions sont réelles entre leurs univers. Folon considère le maître du surréalisme belge, de 36 ans son ainé, comme « l’un des pères » de sa génération. En ouvrant les chemins du mystère en peinture, Magritte porte en germe l’art de Folon, qui n’aura de cesse d’explorer les voies de la poésie. Cette exposition, tenue au sein même du Musée Magritte, met en résonance les œuvres de ces deux artistes belges majeurs, leurs liens et leurs langages. Une exposition du Musée Magritte en partenariat avec la Fondation Folon. Crédit : Jean-Michel Folon, Le rêve éveillé, (1971) Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles / photo : J. Geleyns - Art Photography

Soirée spéciale "Arts et Droits humains" Magritte·Folon Conférence-rencontre avec Françoise Tulkens et Micol Forti Dans le cadre de l’exposition Magritte·Folon : La fabrique poétique (21.02 › 21.07.2024), les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, en partenariat avec Amnesty lnternational et la Fondation Folon, vous proposent une soirée spéciale “Arts et Droits humains”. Si Jean-Michel Folon a clairement exprimé son engagement dans Ia défense des droits humains jusqu’à illustrer en 1988 Ia Déclaration Universelle des Droits de I’Homme (DUDH), René Magritte a produit, quant à lui, des images à la fois poétiques et impactantes qui entrent en résonance avec des thématiques sociétales liées aux droits fondamentaux. Dans la foulée de la Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement (21 mai), cette conférence-rencontre exceptionnelle associe à la fois deux figures incontournables du paysage artistique beIge et deux approches, ceIIe de l'art et celle des droits humains. Micol Forti est responsable de la Collection d'Art contemporain des Musées du Vatican depuis 2000. Elle s'est formée à l’Université La Sapienza de Rome, où elle a obtenu la spécialisation et le doctorat de recherche en histoire de l'art, en collaboration avec l'EHESS de Paris. De 2001 à 2015, elle enseigne la Littérature artistique et la Muséologie à l'Université La Sapienza de Rome. Depuis 2011, elle est Consulteur du Pontificio Consiglio della Cultura. Elle est membre de divers comités scientifiques de musées, de revues spécialisées, d'instituts de recherche et de jurys de prix internationaux. Ses recherches vont de l'histoire et de la critique d'art du XXe siècle – particulièrement l'art italien et français des XIXe et XXe siècles et le débat entre l'Église et l'art contemporain – aux aspects liés à la muséologie, à l'histoire de la conservation du patrimoine historico-artistique, à l'art contemporain international, à la photographie artistique. Elle a assuré le commissariat de nombreuses conférences et expositions internationales, dont celles du Pavillon du Vatican aux 55e et 56e Biennales d'Art de Venise 2013 et 2015 et à la Biennale d'Architecture 2018 ; l'exposition In piena luce. Nove fotografi interpretano i Musei Vaticani, Palazzo Reale, Milan, 2018 ; Joaquín Sorolla. Pittore di luce, Palazzo Reale, Milan, 2022. En 2020, Micol Forti a été une des curatrices de l’exposition Folon. L’éthique de la poésie. De l’engagement civil, à la dénonciation et à l’espoir en l’homme aux Musées du Vatican. Docteure en droit, licenciée en criminologie et agrégée de l’enseignement supérieur, Françoise Tulkens a été professeure à l’Université de Louvain et a enseigné, tant en Belgique qu’à l’étranger, le droit pénal général, le droit pénal comparé et européen, le droit de la protection de la jeunesse ainsi que les systèmes de protection des droits de l’homme. Juge à la Cour européenne des droits de l’homme de novembre 1998 à septembre 2012, elle a assumé les fonctions de présidente de Section et de vice-présidente de la Cour. Depuis 2011, elle est membre associée de l’Académie royale de Belgique (Classe Technologie et Société). De 2011 à 2015, elle a présidé la Fondation Roi Baudouin. En septembre 2012, elle a été nommée membre du Comité consultatif des Nations Unies sur les droits de l’homme au Kosovo dont les travaux se sont achevés en juin 2016. Depuis 2016 elle est successivement vice-présidente et présidente de la Commission fédérale de déontologie. Françoise Tulkens est l’auteure de nombreuses publications dans le domaine des droits humains et du droit pénal. Elle est docteur honoris causa des Universités de Genève, Limoges, Ottawa, Gand, Liège et Brighton. Médiateur : Jean-Philippe Theyskens En partenariat avec la Fondation Folon & Amnesty International

  • Prix

    Enfants: 8,00 € - Normal: 10,00 €

Parents, enfants, cousins, cousines, papy, mamy… De 6 à 106 ans, visitez le musée et les expositions en famille. Un moment de partage, de découvertes artistiques et d’activités créatives!

  • Prix

    VIP: 10,00 € - Normal: 15,00 €

  • Prix

    Seniors: 14,00 € - Normal: 16,00 € - Etudiants: 10,00 €

  • Prix

    Normal: 10,00 €

Parcours accompagné par une médiatrice culturelle dans les collections. Objets, supports à toucher et musique soutiennent le dialogue qui se crée naturellement entre le visiteur, le guide et les œuvres sélectionnées.

  • Prix

    Seniors: 18,00 € - Etudiants: 13,00 € - Normal: 20,00 €

Les Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique inaugurent une exceptionnelle exposition itinérante internationale conçue en collaboration avec le Centre Pompidou (Paris).Une immersion dans la poésie surréaliste, à travers les thématiques du rêve, du labyrinthe, de la métamorphose, de l’inconnu et du subconscient, emmenée par les grands noms du surréalisme, de Giorgio De Chirico à Jackson Pollock, en passant par Salvador Dalí, Joan Miró, Meret Oppenheim, Dora Maar, René Magritte…

  • Prix

    Normal: 10,00 € - Enfants: 10,00 €

Après la visite de l’exposition, place à l’action et à l’exploration du mystère au cœur de cinq espaces créatifs et immersifs ! Pendant que les enfants participent à cette visite-atelier, les parents ou adultes peuvent suivre la visite guidée ou la visite libre de l’exposition (tickets pour la visite libre ici).

  • Prix

    Seniors: 18,00 € - Etudiants: 13,00 € - Normal: 20,00 €

  • Prix

    VIP: 8,00 € - Normal: 10,00 €

  • Prix

    Normal: 12,00 €

Les MRBAB présentent du 21 février au 21 juillet une exposition exceptionnelle et itinérante conçue avec le Centre Pompidou de Paris : IMAGINE! 100 Years of International Surrealism. Venez vivre, en compagnie d’un guide sourd en langue des signes, une immersion dans la poésie surréaliste et découvrir aussi les liens du surréalisme avec le symbolisme. De passionnantes thématiques vous attendent: le rêve, le labyrinthe, la métamorphose, l’inconnu, le subconscient, la nature ainsi que des artistes de renommée internationale: Giorgio De Chirico, Jackson Pollock, Salvador Dali, Joan Miró, Meret Oppenheim, René Magritte… Plusieurs artistes femmes y sont également mises à l’honneur, comme Dora Maar !

  • Prix

    Normal: 20,00 € - Etudiants: 13,00 € - Seniors: 18,00 €

Les Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique inaugurent une exceptionnelle exposition itinérante internationale conçue en collaboration avec le Centre Pompidou (Paris).Une immersion dans la poésie surréaliste, à travers les thématiques du rêve, du labyrinthe, de la métamorphose, de l’inconnu et du subconscient, emmenée par les grands noms du surréalisme, de Giorgio De Chirico à Jackson Pollock, en passant par Salvador Dalí, Joan Miró, Meret Oppenheim, Dora Maar, René Magritte…